webleads-tracker

+32 (0)2 213 70 70

SVA certification SVA certification

Digitalisation & qualité de vie au travail

Comment conjuguer usage professionnel et personnel ?

D’après les résultats de l’étude sur la qualité de vie au travail (QVT) réalisée par Malakoff Médéric en 2017 auprès de 3 500 salariés et 500 dirigeants du secteur privé, trois dirigeants sur quatre affirment que ce thème sera l’une de leurs préoccupations majeures pour les années à venir. À travers lui, leur ambition est de garantir la compétitivité de leur entreprise. Tous en effet s’accordent à dire que le bien-être au travail impacte directement la santé du salarié et par effet de ricochet, le taux d’absentéisme et donc, la performance de l’entreprise.


L’étude révèle qu’un salarié déclarant une bonne qualité de vie au travail est moins sujet aux arrêts maladie (-37 %). En revanche, un salarié attribuant une mauvaise note à sa QVT aura 18 % de plus de chances d’être arrêté au moins une fois dans l’année. L’impact de l’absentéisme en entreprise peut être lourd. La preuve : 34,1 % des salariés sont absents au moins une fois dans l’année, et ce pour une durée moyenne de 18,9 jours. Pour une société de 1000 salariés, cela représente 43 emplois à temps plein (ETP) ! Mieux vaut donc prévenir que guérir !

Conciliation des temps de vie

Pour les managers, l’équilibre vie perso - vie pro arrive en second (44 %) et en troisième pour les salariés (34 %). Deux raisons majeures : les temps de trajets trop longs et la difficulté de déconnexion. Pour une grande partie des salariés (45 %), la clé d’un retour à l’équilibre résiderait dans la modulation de leurs horaires de travail. Pour la mettre en œuvre, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à explorer la piste du télétravail. Sur ce point, 16,7 % des Français télétravaillent déjà au moins un jour par semaine et 96 % d’entre eux estiment qu’il s’agit d’une véritable révolution bénéfique à leur bien-être (« Les chiffres du télétravail en 2016 », Cabinet RH Kronos).


La première chose à faire pour améliorer votre QVT : des espaces bien pensés, des collaborateurs bien connectés !

Les attentes

Si la note globale attribuée à la QVT reste élevée (96 % des dirigeants la trouvent bonne ou très bonne, contre 71 % des salariés), nous retrouvons des tendances communes quant aux attentes révélatrices d’une véritable volonté de faire évoluer les modèles d’entreprises actuels.


L’ambiance entre collègues

Salariés et dirigeants s’accordent sur le fait que le premier facteur de qualité de vie au travail réside dans l’ambiance et les relations entre collègues (49 % pour les salariés, 53 % pour les dirigeants). L’aménagement de l’espace de travail vers plus de convivialité peut contribuer à une meilleure atmosphère.


L’aménagement de l’espace de travail

Un espace de travail pensé pour le bien-être du salarié, conçu en fonction de ses usages et de ses besoins contribuera en effet à une plus forte implication et à de meilleures performances globales. La configuration des bureaux doit donc être pensée pour répondre aux nouveaux usages (nomadisme, travail en petit groupe ou en solitaire) et pour favoriser le travail collaboratif, libérateur de créativité et créateur de valeur.